sécurité routière

[SECURITE ROUTIERE] Alcool et permis probatoire]

Image de prévisualisation YouTube

Petit rappel à l’approche des fêtes : Désormais, le taux d’alcool autorisé est de 0,2 g/l pour tous les permis probatoires. La réglementation s’applique à tous les jeunes conducteurs pendant :

-> 3 ans après l’obtention du permis, la perte de 12 points ou l’annulation de son permis
-> 2 ans si le permis a été obtenu dans le cadre de la conduite accompagnée.

Attention car 0.2 g/l, c’est zéro verre d’alcool car dès le 1er verre, ce seuil peut être dépassé.

Quelles sont les sanctions ?
Les jeunes conducteurs contrôlés avec un taux d’alcoolémie supérieur ou égal à 0,2 g/l encourent :

un retrait de 6 points sur leur permis.
une amende forfaitaire de 135 €.
une immobilisation du véhicule.

Mais au delà de ces sanctions, le but est bien sûr d’épargner la vie et l’intégrité physique des conducteurs novices. En effet, les accidents de la route sont la 1ère cause de mortalité et de handicap des 18-25 ans et dans un 1/4 de ces accidents, une alcoolémie excessive en est la cause.

Saviez vous qu’un conducteur novice a 4 fois plus de risques d’être impliqué dans un accident mortel ?
Saviez vous que les conducteurs novices sont impliqués dans 24% des accidents mortels.

Il n’est pas interdit de faire la fête. Il ne faut juste pas conduire lorsque l’on a bu.

A propos de gendarmerie de Seine-Maritime

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus