Prévention, violences

[VIOLENCES] Les violences au sein du couple

 
violence-femmes_European_Parliament-Flickr-cc-by-nc-nd-20
 
Cela commence souvent par des violences verbales, des insultes, des menaces. Frustrations, privations de libertés, limitation de l’autonomie de l’autre… et « l’autre », c’est très souvent une femme ! Viendront très vite, ensuite, les coups avec des séquences de violences entrecoupées d’accalmies et de pseudo « rédemption » de l’auteur. Mais les coups reviendront vite…

Qu’on ne s’y méprenne pas, le « phénomène » n’est ni marginal, ni limité à une quelconque catégorie sociale :  « Les chiffres des plaintes déposées ne donnent qu’une pâle dimension des tragédies qui se nouent ».

Car un lourd silence, souvent mêlé de déni et de honte de la part des victimes qui oublient tout simplement que « ce n’est pas normal », empêchent de mesurer l’ampleur du phénomène.

En 2015, les gendarmes de la seine-Maritime sont intervenus 1074 fois pour des « différents familiaux » dont 750 fois entre 18 heures et 8 heures du matin. Mais combien de drames se nouent-ils au sein des familles sans que les gendarmes ne soient prévenus. Et puis, les gendarmes ne peuvent traiter dans la durée des problèmes graves et récurrents au sein du couple bien qu’ils disposent, au sein de chaque communauté de brigade ou brigade autonome, d’un gendarme « référent violences intra-familiales »

Vous êtes victime de violences au sein du couple ? C’est un délit voire un crime ! Brisez le silence, portez plainte, vous n’êtes pas seul(e). De nouvelles lois ont vu le jour, notamment l’ordonnance de protection des victimes de violences qui permet de mettre en place, sans attendre le dépôt de plainte par la victime, des mesures d’urgence (éviction du conjoint violent, prise en compte de la situation des enfants, etc.).

Vous pouvez:

- appeler le 17 en cas d’urgence pour joindre gendarmes ou policiers ;

- appeler le numéro national 3919 et vous renseigner sur leur site parlant des violences conjugales ;

- vous renseigner sur le site gouvernemental contre les violences faites aux femmes  ;

- vous renseigner sur le site du centre national d’information sur les droits des femmes et des familles ;

-  plus localement, demander de l’aide auprès du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) de la Seine-Maritime  situé au 33 rue du Pré de la Bataille à ROUEN (02 35 63 99 99 – courriel : cidff76.direction@gmail.com). Site facebook du CIDFF de Seine-Maritime

cidff

- consulter cette brochure départementale pleine de renseignements, de conseils et d’adresses utiles

Ne laissez pas la violence sous toutes ses formes s’installer au sein de votre couple et réagissez avant qu’il ne soit trop tard. Réagissez et faites vous aider.

 

A propos de gendarmerie de Seine-Maritime

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus