Prévention

[PRÉVENTION] LE DÉTECTEUR DE FUMÉE

L’incendie, un vrai risque

Un incendie domestique a lieu toutes les 2 minutes et un sur 4 est déclenché par un accident électrique. Mais il y a aussi les bougies, les feux de cheminée, les cigarettes mal éteintes,…

Cela représente 263 000 incendies domestiques chaque année, qui sont la cause d’environ 800 décès et 10 000 blessés, dont 70% de produisent la nuit. On estime qu’un Français sur 3 sera confronté à un incendie au cours de son existence.

Le saviez-vous ? la température dans une pièce en feu peut atteindre les 600°C en quelques minutes.

Mais surtout, alors que 7 incendies sur 10 ont lieu le jour, 7 incendies  domestiques mortels sur 10 se déroulent la nuit : le plus grand danger est celui d’asphyxie, les personnes étant surprises dans leur sommeil.

Autrement dit vous risquez l’asphyxie avant d’être dévoré par le feu.

Comment s’en prémunir ?

detecteur fumée

Depuis le 8 mars 2015, chaque logement doit être équipé d’un détecteur de fumée

Selon la loi, le détecteur de fumée doit être acheté et installé par le propriétaire du logement, que celui-ci occupe son logement ou le mette en location.

Il faut suivre la norme CE EN14604 et le détecteur de fumée doit comporter certaines caractéristiques :

  • Il doit indiquer que les piles ou la batterie est défaillante et ce indépendamment d’une source d’alimentation ;
  • Il doit émettre un signal sonore caractéristique en cas de problème d’alimentation ;
  • Il doit comporter un indicateur de mise sous tension ;
  • Le signal d’alarme soit être d’un niveau sonore supérieur ou égal à 85 dB(A) à 3 mètres.

Il doit également comporter les informations suivantes, non effaçables :

  • Nom ou marque et adresse du fabricant ou du fournisseur,
  • Numéro et la date de la norme à laquelle se conforme le détecteur,
  • Date de fabrication ou numéro du lot,
  • Type de batterie à utiliser,
  • Le mode d’emploi pour l’installation,
  • L’entretien et le contrôle du détecteur.

Où installer les détecteurs ?

Le détecteur de fumée doit être installé au bon endroit : évitez les endroits dégageant de la vapeur comme la cuisine ou la salle de bain. Privilégiez un couloir menant aux chambres par exemple et installer un dispositif au moins par étage. On l’installe en hauteur, le plus haut possible, à distance des autres parois.

Attention aux arnaques

Soyez vigilants vis à vis de ceux qui vous démarchent pour l’achat de détecteurs de fumée. Faites la démarche vous même dans un magasin connu de vous et sérieux.

Soyez vigilants vis à vis de ceux qui se présentent à vous comme devant vérifier la présence et le bon fonctionnement de votre détecteur de fumée. Il s’agit probablement d’une personne qui au mieux, vous fera  payer une prestation non obligatoire, au pire fera un repérage chez vous ou profitera d’un moment d’inattention pour vous soulager de quelques objets, valeurs ou bijoux.

Les sanctions en cas de non installation

Si la loi prévoit une obligation d’installation, elle ne prévoit pas de sanction spécifique en cas de non installation.

Pour autant  plusieurs article du code pénal peuvent sanctionner la non-installation d’un détecteur de fumée, à commencer par l’article 223-1 qui précise les choses suivantes:

Le fait d’exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.

Sachez aussi qu’en cas d’incendie, une enquête est diligentée pour en déterminer la cause. Si à l’occasion de cette enquête, il est constaté qu’aucun dispositif de détection des fumées n’a été installé au mépris de la législation, les conséquences peuvent être très lourdes pour le propriétaire.

Et enfin, un peu de bon sens

Il y a obligation, mais pas de sanction spécifique, qu’est-ce que je risque réellement pénalement ?

Mon assurance couvrira-t-elle le risque incendie si je n’ai pas de détecteur de fumée ?

Que  faire si mon propriétaire refuse d’installer le détecteur de fumée ?

Au delà de ces questions (et de bien d’autres), dites vous bien que ce petit dispositif de quelques dizaines d’euros maximum peut vous sauver la vie et celle des membres de votre famille. En ce domaine, le risque le plus important, c’est de mourir asphyxié parce que l’on a pu être prévenu (réveillé)  à temps.

Et puis, si vous êtes propriétaire, êtes vous prêt à assumer le fait que parce que vous n’avez pas fait le nécessaire en n’installant pas ce dispositif, vos locataires sont morts ou grièvement blessés ?

Cliquez ici pour en savoir davantage

 

 

A propos de gendarmerie de Seine-Maritime

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus