Prévention

[PRÉVENTION] Se baigner en toute sécurité

L’été, les vacances, la chaleur… Il est tentant d’aller barboter pour se rafraîchir et profiter.

Cette activité n’est pas sans dangers. Il faut suivre quelques conseils

I/UN CONSTAT

Certaines années en France, une enquête « noyade » est réalisée. En voilà les résultats principaux (chiffres sur 4 mois du 1er Juin au 30 septembre sur des noyades ayant donné lieu à des secours organisés)

les noyades

En 2015, ce sont en fait 1441 noyades qui ont été suivies d’un décès (555 décès) ou d’une hospitalisation. Parmi celles ci,

-  165 noyades étaient intentionnelles (suicide, tentative de suicide, agression) dont 110 décès

- 10 noyades étaient d’origine inconnue, dont 9 décès.

Restent donc 1266 noyades accidentelles dont 436 décès ( soit 34% de décès). Elles sont réparties comme suit :

lieu

âge

décès

En conclusion de ce constat, on remarque que les noyades peuvent se produire en mer, comme en piscine, comme sur un plan d’eau ou une rivière. Tous les âges sont touchés mais les plus jeunes et les plus anciens paraissent être les plus vulnérables.

La totalité de l’enquête est disponible en cliquant ici.

II/ LES CONSEILS

Pour commencer, voici 10 conseils de bon sens à respecter en cas de baignade en milieu ouvert (bord de mer, base de loisir,…)

1. Choisir une zone autorisée et surveillée
trouvez ici une carte des plages surveillées en Seine-Maritime

2. Vérifier la couleur du drapeau
Un drapeau vert indique que la baignade est surveillée alors que la couleur orange prévient de la dangerosité de celle-ci. Enfin, un drapeau rouge interdit les baigneurs d’aller nager.

Drapeaux baignade

3. Se renseigner sur les courants et les marées
Les baigneurs peuvent cliquer ici pour prendre connaissance des heures de marées.

Pour les courants, n’hésitez pas à vous renseigner localement (par exemple auprès des surveillants de plage)

4. Repérer les endroits où les vagues se brisent
C’est en effet lorsque les vagues se brisent qu’elles sont les plus dangereuses pour le baigneur.

5. Contrôler sa forme
Ne vous surestimez pas. Il convient de ne pas s’éloigner du bord de la plage, si l’on ne parvient pas à garder la tête sous l’eau pendant dix secondes au moins trois fois de suite et pouvoir nager dix minutes en récupérant rapidement.

6. Surveiller ses proches et surtout les enfants
Pour parer à n’importe quel danger, il est important de toujours garder un œil sur ses proches et surtout sur ses enfants lorsque ces derniers se baignent. Une vigilance accrue permet de donner l’alerte immédiatement en cas de difficulté.

7. Ne jamais se baigner seul dans les zones non-surveillées
Il est impératif de ne jamais se baigner seul dans les zones non-surveillées. En cas de danger, être au moins deux permet de faire face à la situation.

8. Aller dans l’eau régulièrement
Pour éviter hydrocution ou malaise, les baigneurs doivent aller dans l’eau très souvent, idéalement tous les quarts d’heure.

9. Éviter de nager au-delà de 300 mètres du rivage
Une règle d’or pour tous les baigneurs, même confirmés. Le vent peut emporter très loin les bouées et les matelas gonflables.

10. Éviter les berges abruptes ou glissantes
Les baigneurs peuvent facilement tomber ou ne pas réussir à sortir de l’eau en arpentant ce genre de berges.

Retrouvez tous ces conseils en cliquant ici

III/ LA PISCINE : PENSEZ SÉCURITÉ

Des images valent mieux que des discours ( mais les unes ne sont pas exclusives des autres)

Voilà donc les images :

piscine en sécurité

Obligations piscine

Le sujet est d’importance. Pour assurer la sécurité de votre piscine et donc de votre famille et de vos amis, n’hésitez pas à consulter ce site qui fait le point sur la réglementation des piscines en cliquant ici. Attention, votre responsabilité peut être engagée

IV EN CAS DE MALHEUR, LES RÉACTIONS À ADOPTER

stop noyade

 

 

 

A propos de gendarmerie de Seine-Maritime

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus