Cyber prévention

Les arnaques aux offres d’emplois sur le net

Plusieurs annonces d’emplois alléchantes circulent sur le net, et beaucoup d’escrocs en profitent pour escroquer les chercheurs d’emplois.

Voici quelques fraudes recensées et les conseils à suivre pour éviter de se retrouver dans de très mauvaises situations. Si vous faites preuve de bon sens, vous serez capable de déjouer la majorité des pièges.

 

1 – FRAUDE AU CONSIGNATAIRE

 

Type d’offre d’emploi :

« Société étrangère recherche H ou F afin d’assurer la réexpédition de colis à l’international. Travail à domicile. Vous gérez votre temps de travail. Rémunération entre 1500 et 2500 € mensuel. »

 

L’offre est alléchante ! Le travail consiste à recevoir et réexpédier des colis à l’étranger, tout cela de chez soi, sans contraintes horaires hormis celles du service de traitement des colis, et tout cela pour un salaire plus que confortable.

Vous recevez et expédiez des centaines de colis. Vous payez même les frais postaux car la société vous a promis qu’un premier chèque d’acompte vous sera envoyé.

Mais au bout de quelques semaines la police ou la gendarmerie débarque. Les forces de l’ordre ont reçu des plaintes de commerçants en indiquant que des commandes ont été réglées avec des cartes bancaires dont les données ont été volées. Vous devenez le mis en cause qui a cru à un emploi facile et vous allez devoir vous expliquer et apporter toutes les preuves de vos dires.

 

Conseils : pour toute offre d’emploi :

  • on ne traite jamais exclusivement par mail et téléphone. Une offre d’emploi doit être concrétisée par une rencontre directe avec la direction et dans les locaux de l’entreprise.

 

 

2 – LA SOCIÉTÉ VEUT S’IMPLANTER EN FRANCE

 

Type d’offre d’emploi :

« Entreprise étrangère en pleine expansion recherche H ou F en tant que responsable des encaissements. Vous serez un acteur primordial de l’entreprise. Vous serez l’élément moteur de l’implantation de notre entreprise en France. Vous assurerez l’encaissement des bénéfices de l’entreprise, les transferts d’argent etc. »

 

Bien sûr avec un salaire attractif, des heures aménageables, bref un emploi avec peu de contrainte.

Ce sont des entreprises qui ont un site internet. Elles vous font signer un contrat de travail par mail. D’ailleurs toutes les communications sont effectuées par mail. L’excuse est que les communications téléphoniques depuis et vers l’étranger ont un coût.

Vous avez tout signé ? Ça y est vous êtes « embauché ». Maintenant vous allez apprendre que l’entreprise, fictive, n’a pas encore de compte bancaire ouvert en France car il y a énormément de formalités administratives à régler. L’argent devra transiter par votre compte bancaire.

Vous recevez un ou plusieurs chèques que vous encaissez. Vous retirez l’argent en espèces et le renvoyez en virement Western Union, carte PCS etc. (un moyen de paiement sans trace). Puis, quelques jours après, les chèques encaissés sont rejetés car volés ou contrefaits.

Vous vous retrouvez à découvert, votre compte bancaire est bloqué et vous vous retrouvez sans argent !

 

Conseils :

  • Hormis son CV, on ne communique aucun autre document personnel par mail.

  • Un contrat de travail ne se traite jamais uniquement par mail.

  • Demander l’adresse d’implantation prévue en France et vérifiez.

  • Faites des recherches sur le net avec le nom de l’entreprise, vous tomberez peut-être sur un forum de discussion où sera mentionné que cette entreprise est fausse.

  • Trouvez l’adresse postale de la société et vérifiez sur internet si elle existe.

  • Trouvez le numéro de téléphone fixe sur le site internet et appelez, vérifiez sur internet si ce numéro n’est pas répertorié comme étant une arnaque.

  • Pour signer un contrat de travail, il faut se déplacer dans les locaux de l’entreprise afin de rencontrer la direction.

 

 

3 – LES OFFRES DE SERVICE POUR PERSONNE INDISPONIBLE

 

Type d’offre d’emploi :

« Je me présente : M. X AZERTY, marié et père de deux enfants. Je suis actuellement en voyage de retraite avec ma famille hors de la France plus précisément en Afrique pour profiter de la chaleur. Je possède des magasins ainsi que des appartements mis en location et comme je n’ai personne en France pour me collecter les frais de location j’ai donc décider d’en faire un emploi. Alors les loyers de mes locaux sont payés par chèque bancaire pour laisser une preuve de paiement. Il n’y aura pas d’entretien jusqu’à mon retour en France, mais ce travail sera ouvert avec essai pour commencer afin de voir votre performance, dynamisme et votre efficacité dans l’accomplissement des courses. Vous serez payé immédiatement, sur chaque chèque encaissé, vous récupérez 200€ et vous m’envoyez le reste. Je précise aussi que vous n’avez pas à vous déplacer, je vous mettrai en contact avec mes locataires et les chèques vous seront transmis par courrier. »

 

Dans cette arnaque, l’employeur n’est même pas une société ! On vous demande simplement de collecter des frais de location de bien immobilier.

Une nouvelle fois, tout se traite uniquement par mail. Les chèques que vous allez recevoir seront rejetés, et vous aurez déjà envoyé, par carte PCS ou Western union, l’argent à la personne. Comme pour l’annonce précédente, vous risquez de vous retrouver à découvert, sans argent.

 

 

Conseils :

  • On ne transmet aucun document personnel par mail, hormis son CV.

  • On demande une adresse postale vérifiable sur annuaire.

  • On demande les adresses et noms des locataires et magasins que l’on contacte, non pas par le téléphone portable donné par M AZERTY, mais par un numéro trouvé dans l’annuaire. On leur demande s’ils sont bien locataires des biens de M. X AZERTY.

  • Si l’employeur est en voyage, on attend qu’il rentre pour le rencontrer et signer un contrat.

  • Dites vous que si une personne qui gère des biens immobiliers doit s’absenter plusieurs mois à l’étranger, il aurait prévu, à l’avance, une personne qui se chargera d’assurer la gestion.

  • On n’encaisse aucun chèque sous quelque prétexte que ce soit !

 

 

CONSEILS GÉNÉRAUX SUR LES FAUSSES OFFRES D’EMPLOIS :

  • Un contrat de travail ne se traite jamais uniquement par mail.

  • Refusez de recevoir des marchandises ou des chèques à reverser.

  • Dès que l’on vous demande d’envoyer de l’argent par carte PCS, mandat Western Union ou autre moyen de paiement du même genre, ne le faites pas! C’est une arnaque !

  • N’envoyez pas d’argent à un employeur potentiel !
  • Faites des recherches sur internet, forum afin de savoir si des personnes sont déjà entrées en contact avec cette société ou personne. Vous découvrirez, peut-être, que c’est une arnaque.

  • Si l’offre émane d’une société dite française, trouvez son numéro de SIRET et vérifiez le sur le site infogreffe.https://www.infogreffe.fr/

  • Si l’offre provient d’une société étrangère, rien ne vous empêche de vérifier sur internet (ex streetview) la présence de la société, et si elle existe la contacter via son site ou numéro de téléphone trouvé sur le net. Attention, si des éléments du site (numéro tph, adresse, nom directeur…) sont différents de celui qui vous propose l’offre d’emploi, vous venez de découvrir une arnaque.

  • Ne poursuivez pas la communication si vous doutez de la crédibilité de votre « employeur ».

 

Si vous êtes victime d’une arnaque à l’offre d’emploi :

  • Au mieux, vous réaliserez un vrai travail (traduction, mise en page, correction…) et ne serez jamais payé.

  • Au pire, vous vous retrouverez impliqué dans des affaires de recel de marchandises, blanchiment d’argent, votre compte bancaire sera vidé et vous serez poursuivi par les autorités françaises…

  • Si vous avez encaissé des chèques et qu’ils sont rejetés, votre compte bancaire vidé, votre priorité est de déposer plainte à la Gendarmerie ou à la Police.

  • En cas d’encaissement de chèques rejetés, les moyens de recours sont quasi nuls. Il est impossible de retrouver la trace de la société factice qui vous aura vidé votre compte bancaire.

En conclusion, rencontrez physiquement, et dans les locaux de l’entreprise, le responsable afin de signer un contrat de travail.

A propos de gendarmerie de Seine-Maritime

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus