Cyber prévention

LES HOAX

Qu’est-ce qu’un hoax?

Le terme « hoax » signifie en anglais « canular ».

C’est une information fausse, périmée ou invérifiable. Elle est propagée par les internautes par mail ou via les réseaux sociaux.

Vous trouverez ici, un exemple d’hoax.

 

Mais si c’est une information fausse, pourquoi les internautes la transfèrent ou la partagent-ils ?

Les hoax peuvent concerner tout sujet susceptible de provoquer une émotion positive ou négative chez l’internaute (alerte virus, pétition, disparition d’enfant, personnes handicapées, téléphone dernier cri à 1€, etc…).

Sous l’emprise d’une émotion forte, l’esprit rationnel ne fonctionne plus correctement. C’est pourquoi les internautes font circuler ces fausses informations sans prendre le temps de vérifier car l’émotion a pris le dessus sur la raison.

 

Mais pourquoi créer des hoax ?

Comme on le disait dans la première question, « hoax » signifie « canular ». Mais cette seule traduction ne désigne pas vraiment les hoax circulant sur le net. Les conséquences de ces canulars sont multiples :

  • L’engorgement des réseaux en provoquant une masse de données superflues circulant dans les infrastructures réseaux ;

  • Une désinformation, c’est-à-dire faire admettre à de nombreuses personnes de faux concepts ou véhiculer de fausses rumeurs (on parle de légendes urbaines) ;

  • L’encombrement des boîtes aux lettres électroniques déjà chargées ;

  • La perte de temps, tant pour ceux qui lisent l’information, que pour ceux qui la relayent ;

  • La dégradation de l’image d’une personne ou bien d’une entreprise ;

  • L’incrédulité : à force de recevoir de fausses alertes les usagers du réseau risquent de ne plus croire aux vraies.

Le but des hoax est simple : provoquer la satisfaction de son concepteur d’avoir berné un grand nombre de personnes. Mais attention, certains hoax poussent les internautes à accomplir des actions dangereuses pour l’intégrité ou la sécurité de leur ordinateur, ce qui n’a plus rien d’humoristique.

Ne pas confondre les hoax (partager la fausse information) avec les cyber-scammer ( obtenir des abonnés, mentions « j’aime » ou publications sur Facebook) dont le but est différent.

Comment savoir si l’information est vraie ?

Voici le conseil à retenir :

Toute information reçue par courriel ou via les réseaux sociaux, non accompagnée d’un lien vers un site précisant sa véracité doit être considérée comme non valable !

Ainsi tout courrier ou post contenant une information non accompagnée d’un pointeur vers un site d’information ne doit pas être transmis à d’autres personnes.

Lorsque vous transmettez une information à des internautes, cherchez un site prouvant votre propos.

Lorsque vous recevez un message insistant sur le fait qu’il est essentiel de propager l’information (et ne contenant pas de lien prouvant son intégrité), vous pouvez vérifier sur les sites Hoaxbuster et/ou Hoaxkiller (sites en français) s’il s’agit effectivement d’un hoax (canular).

Si l’information que vous avez reçue ne s’y trouve pas, la recherchez sur les principaux sites d’actualités ou bien par l’intermédiaire d’un moteur de recherche (Google, Qwant, Bing…). Dans le doute de la véracité de l’article, ne pas la propager.

A propos de gendarmerie de Seine-Maritime

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus