Boîte de Pandore

[LE TÉLÉPHONE AU VOLANT]

Téléphoner au volant : quels sont les risques ?

telephone au volant6

Internet, textos, réseaux sociaux, smartphone… De nos jours, nous pouvons rester connectés partout et tout le temps. Mais au volant, l’utilisation du téléphone représente un réel danger. Impossible en effet de regarder simultanément la route et l’écran de son smartphone. Et pourtant ! Une majorité de conducteurs n’hésite pas à décrocher son téléphone en situation de conduite. La vigilance et le temps de réaction en sont largement diminués.

Téléphoner n’est pas conciliable avec la conduite.

Dès la sonnerie, la concentration du conducteur est détournée de la route. Et pourtant, la plupart des conducteurs décroche le téléphone portable dans les deux secondes suivant l’appel.

Téléphoner au volant change votre comportement sur la route.
1. Diminution des contrôles dans vos rétroviseurs et des angles morts ;
2. Tendance à zigzaguer et à mordre la ligne ;
3. Moindre attention portée à la signalisation et aux autres usagers ;
4. Augmentation du temps de réaction (de 30 à 70%).

Un comportement puni par la Loi.
Selon le Code de la route, tout conducteur doit pouvoir exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Le décret du 24 juin 2015 précise que l’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation est interdit. La sanction est une amende de 135€ et un retrait de 3 points sur le permis.

Qu’en est-il du kit mains-libres ?
Est également interdit, depuis le 1er juillet 2015, le port à l’oreille, par le conducteur d’un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d’émettre du son, à l’exception des appareils électroniques correcteurs de surdité. Cela interdit notamment les oreillettes permettant de téléphoner ou d’écouter de la musique.
Conduire en portant à l’oreille un dispositif audio de type écouteurs, oreillette ou casque est passible :
d’une amende forfaitaire de 135 €
d’un retrait de 3 points du permis de conduire.

Six conseils.
1. N’utilisez pas votre portable au volant : pas d’appel, pas de SMS, pas de mail.
2. Mettez-le en silencieux ou éteignez-le car la sonnerie peut vous surprendre.
3. Un coup de fil urgent ? Garez-vous quelques instants en sécurité.
4. Si vous êtes accompagné, demandez à un passager de répondre à votre place.
5. Si vous téléphonez à quelqu’un et vous apercevez qu’il est au volant, stoppez la conversation.
6. En cas d’accident, composez le 112. Dans toute l’Europe, c’est LE numéro à retenir pour prévenir les secours avec un téléphone portable.

N’oubliez-pas que les conducteurs qui téléphonent au volant ont 5 fois plus de risques d’avoir un accident et le sur-risque existe toujours avec une oreillette ou un kit mains libres (4 x plus de risques d’accidents).

11140247_841631849248910_432508489678132835_n

 

A propos de gendarmerie de Seine-Maritime

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus